Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


À deux semaines de l’investiture de Donald Trump, une « chasse aux sorcières » est déclenchée

Publié par Quercus sur 7 Janvier 2017, 21:35pm

Catégories : #États-Unis, #Russie, #Donald Trump

Alors que les chefs du renseignement de l’administration sortante, accusent publiquement Moscou d’avoir piraté le Parti démocrate, le président élu des États-Unis Donald Trump doute de l’implication de la Russie, pays avec qui il souhaite améliorer les relations.

Le président élu américain Donald Trump a dénoncé vendredi l’attention excessive portée aux États-Unis sur les cyberattaques attribuées à la Russie pendant la campagne électorale.

 

« La Chine, assez récemment, a piraté 20 millions de noms de l’administration. Pourquoi personne n’en parle ? C’est une chasse aux sorcières politique »,

 

s’est indigné le futur locataire de la Maison Blanche, cité par la version électronique du New York Times.

Évoquant ses adversaires démocrates, M. Trump a rappelé qu’ils avaient été durement battus lors de l’élection.

 

« Ils en ont honte. D’une certaine manière, c’est une chasse aux sorcières »,

 

a répété le successeur de Barack Obama, qui prêtera serment dans deux semaines exactement à Washington.

Donald Trump a déclaré qu’aucun piratage n’avait pesé dans les résultats de l’élection présidentielle américaine de novembre où il a battu Hillary Clinton, alors que Washington a publiquement accusé Moscou d’avoir voulu influer sur le scrutin.

 

Par ailleurs : Le Congrès a officialisé l’élection US

 

Le Congrès des États-Unis a officialisé les résultats de l’élection présidentielle.

L’investiture du président élu Donald Trump est programmée pour le 20 janvier 2017.

Les deux chambres du Congrès américain ont officiellement confirmé les résultats de l’élection présidentielle et la victoire de Donald Trump, malgré toutes les protestations survenues dans la salle.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !