Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Debout La France : Message d'explication sur l'immigration

Publié par Quercus sur 19 Janvier 2017, 21:39pm

Catégories : #NDA2017, #DLF, #Élections Présidentielles 2017, #Immigration

 

Chers amis(es)(s),

Il y a quelques heures, un tweet de Nicolas Dupont-Aignan a suscité certains commentaires ainsi que des demandes de précision que nous avons souhaité vous apporter ici.


Ce tweet est le suivant :


@dupontaignan

"En 2016, les socialistes compensent la baisse de natalité par l'invasion migratoire. Le changement de population, c'est maintenant !"

Il est parfaitement étayé et justifié.


1) Il s'appuie sur des données officielles et des chiffres inattaquables

 

Baisse de la natalité : le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) en 2016 est de 198 000 (Source INSEE Bilan démographique 2016). À titre de comparaison, le solde naturel était de 302 000 en 2006.

 

Augmentation de l'immigration : le chiffre des entrées légales d'étrangers hors Union Européenne en France est de 227 550 en 2016. (Source ministère de l'intérieur). À titre de comparaison, les entrées légales étaient de 171 000 en 2006. Ces chiffres n'incluent pas l'immigration illégale. Ainsi une minorité des 59 000 demandeurs d'asile déboutés en 2016 a été expulsée réellement (24 000 personnes ont été éloignées du territoire en 2016).

 

Si l'on additionne les entrées légales, les déboutés du droit d'asile qui restent en France et l'immigration des autres pays de l'Union Européenne qui n'est pas comptabilisée, on constate très clairement que l'immigration est plus importante que l'accroissement naturel. Ce constat est factuel et est perçu par les Français dans leur vie quotidienne.

 

2) Ils ne font que constater l'évidence sans abus de langage, à savoir que la composition de la population de la France évolue (comme en témoignent les chiffres précédemment cités).


M. Apathie affirme sur France Info que NDA ne compte pas les sorties d'immigrés et que le solde migratoire est de seulement 33 000. Libération, de son côté, parle de 95 000 sorties sans revenir sur les entrées.


M. Apathie et Libération s'appuient sur une étude de référence publiée par l'INSEE en 2015 et qui analyse les soldes migratoires entre 2006 et 2013.
Cette étude démontre que le chiffre de 33 000 est totalement artificiel, car il mêle trois catégories de personnes qui vivent en France :


· Les immigrés dont le solde migratoire pour la France est positif de 140 000 (235 000 entrées en 2013 pour 95 000 sorties).
· Les personnes nées en France dont le solde migratoire est négatif. En effet, 120 000 quittent la France (77 000 entrées en 2013 contre 197 000 sorties) contre seulement 60 000 en 2006.
· Les personnes nées françaises à l'étranger dont le solde migratoire pour la France est positif de 13 000.


Deux tendances évidentes ressortent de ces chiffres : de plus en plus de Français s'expatrient et ils sont numériquement compensés par des étrangers. À ce stade, il s'agit de simples constats. Attention, il n'y a plus de chiffres mesurant précisément le solde migratoire depuis 2013 : il va de soi qu'à la lumière des chiffres de 2016, le phénomène s'accentue.


Le chiffre brandi 33 000 de par M. Apathie ignore ces évolutions sur lesquelles NDA souhaite alerter les Français.


Les chiffres de Libération ignorent carrément les entrées.


3) Quelle est la proportion d'étrangers et de Français dans l'accroissement de la population Française


L'étude INSEE de référence nous apprend que la population française a augmenté de 276 000 en 2013.
Dès lors, il apparaît que dès 2013, la majorité de l'accroissement naturel de notre population était liée à l'immigration.


Nous avons fait le choix par honnêteté intellectuelle de prendre les chiffres de 2013, car il s'agit de la dernière année pour laquelle nous disposons de l'ensemble des chiffres, de sources officielles. Néanmoins nous disposons de quelques données pour 2016, année marquée par une vague migratoire sans commune mesure avec des demandeurs d'asile venant majoritairement de pays comme la Syrie, l'Irak, l'Afghanistan et le Soudan. Ainsi, les chiffres du ministère de l'Intérieur font état de 85 000 demandes d'asile en 2016 contre 66 000 en 2013 (+29%).


En parallèle, la hausse ininterrompue du nombre d'expatriés et la baisse du solde naturel nous démontre que la proportion d'immigrés dans l'accroissement naturel de la population française a vraisemblablement augmenté fortement.


Nos chiffres ne prennent jamais en compte l'immigration illégale. Les non-reconductions de la majorité des déboutés du droit d'asile et l'explosion du nombre de titulaires de l'AME montrent que le nombre de clandestins ne cesse d'augmenter.


Refuser ce simple constat, c'est faire preuve d'un déni de réalité et s'interdire une politique migratoire intelligente, condition préalable à l'harmonie sociale et à l'assimilation.


Telles sont les précisions que nous souhaitions vous apporter.


Fidèlement à vous.

Laurent Jacobelli, porte-parole de la campagne NDA2017, directeur stratégique

Olivier Clodong, directeur opérationnel de la campagne 2017

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !