Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Primaire : Après la Grande Vadrouille la gauche nous joue la Grande Magouille

Publié par Quercus sur 23 Janvier 2017, 20:39pm

Catégories : #Parti Socialiste, #Primaire de la Gauche, #Cambadélis, #Hamon, #Valls

Primaire à gauche : cafouillage autour des chiffres de participation

 

Lundi matin, la haute autorité des primaires citoyennes restait dans l’incapacité de donner le nombre précis de votants. Un doute subsiste sur le nombre de bureaux ouverts.


Une inconnue pèse sur le premier tour de la primaire à gauche : celle de la participation. Dès 20 heures, dimanche 22 janvier, le premier secrétaire du Parti socialiste (PS), Jean-Christophe Cambadélis, puis le président de la haute autorité chargée d’en superviser le déroulement, Thomas Clay, se succédaient pour annoncer un nombre de votants

 

« dans l’épure de ce que nous avions fixé » pour le premier, « entre 1,5 million et 2 millions, sans doute plus proche des 2 millions » pour le second.

 

Difficile d’avoir une idée précise de la participation, d’autant que les premiers résultats nationaux communiqués faisaient mention du nombre de bureaux de vote dépouillés, une précision qui a disparu par la suite. Ainsi, à 23 heures, la haute autorité des primaires citoyennes annonçait 1 337 820 votants sur 5 672 bureaux de vote, soit 79,54 % de l’ensemble des bureaux de vote de la primaire. Bizarrement, depuis 0 h 45, le site de la primaire reste bloqué à 1 249 126 votants. Le nombre de bureaux de vote, quant à lui, a disparu de la page d’accueil.

 

Lundi à 10 heures, la haute autorité recensait 1 562 584 votants sur 6 659 bureaux de vote, précisant que 477 bureaux de vote restaient manquants.

Un peu plus tôt dans la matinée, Christophe Borgel, président du comité d’organisation de la primaire à gauche, prévoyait

 

« entre 1,6 et 1,7 million » de votants à la fin du décompte.

 

Pas de contestation sur l’ordre d’arrivée

 

Même sur le nombre de bureaux de vote réellement ouverts, une incertitude demeure, en l’absence de transmission des données intégrales du premier tour. Depuis le 9 janvier, les responsables de l’organisation de la primaire ont annoncé la mise en place de 7 530 bureaux de vote. Or, si l’on reprend les chiffres communiqués à 10 heures, il n’y en aura eu finalement que 7 136, près de 400 de moins qu’annoncé.

 

Primaire à gauche : pourquoi « Le Monde » ne peut pas publier de résultats détaillés

 

Une élection démocratique se juge par l’ampleur de la participation et par les résultats obtenus par chacun des candidats. C’est la règle habituelle de tout scrutin. Mais elle s’évalue également par le niveau de transparence et la précision des données électorales rendues publiques par les organisateurs du scrutin.

Sur ce point, le premier tour de la primaire de la gauche, dimanche 22 janvier, se caractérise par le flou et l’amateurisme – dans la meilleure des hypothèses.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !