Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


LE SOCIALISTE MACRON ATTIRE LES RECALÉS DE LA POLITIQUE FRANÇAISE

Publié par Quercus sur 24 Février 2017, 22:43pm

Catégories : #MIL, #Macron, #Campagne présidentielle



Repères : Les ralliements des recalés de la politique française se succèdent vers le socialiste Macron, notamment : François Bayrou, Renaud Dutreil, Bernard Kouchner, Corinne Lepage, Serge Lepeltier, François de Rugy, en attendant le soutien probable de Daniel Cohn-Bendit.

-------ooOOoo-------


Bayrou ne se présentera pas à la présidentielle de 2017. Il rallie dès maintenant le candidat de l'héritage de Hollande : Macron. Il tente de sauver la face en évoquant une «alliance politique». Dans les faits, Bayrou n'avait d'ailleurs pas anticipé son éventuelle candidature faute d'équipes, d'élus locaux, de réseaux, de financement et de programme. Il est devenu le capitaine d'un bateau fantôme : le MODEM (Mouvement des Démocrates) ‎que tout le monde a quitté progressivement depuis 2012 et dont ne reste qu'un grand siège social acheté en période d'abondance. Bayrou dispose d'une notoriété acquise à l’occasion de trois campagnes présidentielles sans être pénalisé par les résultats de sa politique de gestion, puisqu'il n'a jamais gouverné ! Bayrou apparaît ainsi comme un homme seul revendiquant la place d’un grand donneur de leçons, et ce, sans aucune légitimité.

Bayrou a contribué à la victoire de Hollande à la présidentielle de 2012.

Il n'a pas été récompensé (maintien d'un candidat socialiste contre lui aux législatives de 2012 et absence de proposition de poste ministériel). Ses partisans se sont dispersés dans la nature et se sont présentés localement avec la droite ou la gauche prouvant leur absence de conviction politique. Bayrou reste le seul à croire à l'existence d'un centre entre la droite et la gauche alors qu’il ne concerne qu’un électorat fluctuant au gré des circonstances. Son ralliement au socialiste Macron apparaît comme un choix. Son soutien va venir alimenter le flou des idées présentées par le candidat Macron.

Le socialisme hollandais veut survivre à travers et grâce à Macron.

La confusion entretenue ‎par Macron n'est pas le fruit du hasard. Il représente, sans vouloir le dire, la continuité de la politique menée durant le quinquennat Hollande. ‎Macron pratique ainsi la langue de bois avec un discours vide et creux, sans ambition pour la France.

L'absence de soutien visible de Hollande et de sa majorité socialiste à Hamon a pour raison principale le soutien de fait à la candidature de Macron. Ce soutien ne peut être exprimé devant l'opinion, puisqu'il constituerait le «baiser qui tue» pour le candidat socialiste Macron.

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) dénonce la candidature de Macron, le «bébé-Hollande», héritier direct du quinquennat calamiteux des socialistes.

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne le climat de confusion entretenu par Macron et des journalistes. Ces derniers lui apportent implicitement et explicitement leur concours afin de faire passer pour une nouveauté la poursuite de la politique socialiste menée depuis 5 ans.

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) continue sa campagne militante sur le thème :

« MACRON BÉBÉ HOLLANDE »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !