Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Hollande, un retraité qui lui ne sera pas matraqué par les dispositions de Macron.

Publié par Quercus sur 10 Mai 2017, 14:48pm

Catégories : #Hollande, #Retraite

Selon des chiffres fournis par le cabinet de l'Élysée à René Dosière, député socialiste spécialiste des comptes publics, le président sortant devrait par conséquent toucher une pension mensuelle équivalente à 15 000 € net.

Un total obtenu grâce au cumul de quatre indemnités différentes: celle d'ancien président de la République (5 184 € net), d'ex-député de Corrèze (6 208 € net), d'ancien conseiller de la Cour des comptes (3 473 € net) et finalement d'ancien président du conseil général de Corrèze (235 €).

Comme tous les présidents sortants, François Hollande devrait également bénéficier d'un appartement de fonction meublé et équipé, et de deux personnes affectées à son service. Il aura également accès à une voiture de fonction avec deux chauffeurs. Par ailleurs, deux policiers assureront en permanence sa protection rapprochée et sept collaborateurs l'assisteront dans ses affaires courantes. Mais cette situation ne sera que temporaire. Le décret paru au Journal officiel le 4 octobre 2016 prévoit désormais une dégressivité des moyens accordés aux anciens présidents de la République, avec une réduction du nombre de collaborateurs au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Élysée.

 Le nombre des « collaborateurs permanents » passera alors, pour le président sortant, de sept à trois, celui des agents de service de deux à un. Autre mauvaise nouvelle pour les futurs ex-présidents: ils ne bénéficieront plus de l'accès illimité - et gratuit - à la SNCF.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !