Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Le ministre des Affaires étrangères de Hongrie appelle le vice-président de la Commission européenne Timmermans à démissionner.

Publié par Quercus sur 10 Mai 2017, 14:21pm

Catégories : #Hongrie, #UE, #Visegrád

Hongrie, Budapest

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a appelé le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans à démissionner suite à son accusation d’antisémitisme faiîe contre le Premier ministre Viktor Orbán et son gouvernement.

Szijjártó a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi 5 mai que l’accusation faite par Timmermans dans une interview était

« indigne et inacceptable »,

ajoutant que

« la Hongrie a été le plus actif en Europe contre l’antisémitisme ».

« Nous avons introduit le jour du mémorial consacré aux victimes de l’Holocauste et rénové des synagogues, non seulement en Hongrie, mais au-delà de nos frontières, et nous avons fait du déni de l’Holocauste une infraction pénale »,

a déclaré Szijjártó.

« Le système constitutionnel hongrois fondé sur de nouvelles fondations garantit la sécurité des Juifs hongrois qui font partie de la nation hongroise, et la communauté juive hongroise peut toujours compter sur le respect, l’amitié et la protection du gouvernement »,

a-t-il ajouté.

« Nous avons déclaré une tolérance zéro aux actes d’antisémitisme », a déclaré le ministre.

Le ministre hongrois a ajouté que l’accusation de Timmermans constituait une atteinte grave à la Hongrie, et que si un fonctionnaire de l’UE

« porte sérieusement atteinte à un État membre sur un tel sujet, il n’y a pas d’autre option pour lui que de démissionner ».

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !