Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Hausse de la CSG

Publié par Quercus sur 5 Juin 2017, 21:17pm

Catégories : #Fiscalité, #CSG, #Économie, #Retraite

Avec " En Marche " Les rapaces planent sur vos retraites 

Hausse de la CSG : ce qui attend les contribuables avec la réforme Macron.

FiDroit a réalisé en exclusivité pour Le Figaro des simulations de la réforme Macron mêlant hausse de la CSG et baisse des cotisations sociales pour les salariés. Les retraités seront mis à contribution.

De fait, selon les simulations réalisées par le cabinet FiDroit pour Le Figaro, les salariés sont gagnants et devraient observer une augmentation au bas de leur fiche de paie. Du moins jusqu'au seuil de 33.450 euros brut mensuels, à partir duquel le salarié devient perdant.

60 % des retraités pénalisés.

Une chose est sûre, les retraités seront les grands perdants de la réforme. Si le gouvernement laisse son projet en l'état, au-delà de 1.200 euros de retraite mensuelle - seuil à partir duquel la CSG passe à taux plein -, ils prendront la hausse de plein fouet, mais sans bénéficier de la suppression des cotisations chômage et maladie puisqu'ils n'en paient pas sur leur pension de base. Ce sacrifice a jusqu'ici été assumé par Emmanuel Macron:

« Aux plus aisés des retraités, je demanderai cet effort pour avoir un système plus intelligent pour leurs enfants et leurs petits-enfants »,

avait-il expliqué pendant sa campagne.

Tel que se présente le dispositif, six retraités sur dix en seraient chaque mois de leur poche.

Les gagnants.

Les gagnants seront les personnes qui ont des revenus salariaux, les fonctionnaires, les indépendants.

Incohérence.

La France est le premier pays en Europe avec un taux de prélèvement obligatoire qui est insupportable. Les classes moyennes (…) ont été massacrées par Hollande et la

hausse annoncée de la CSG, portée aujourd'hui par Édouard Philippe

avec une incohérence qu'il lui appartient de résoudre, puisqu'il disait le contraire il y a encore trois semaines, est en situation aujourd'hui d'étouffer un peu plus la consommation et le pouvoir d'achat des Français ,

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !