Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Attentat Barcelone : Alain Marsaud quitte le plateau de BFMTV

Publié par Quercus sur 19 Août 2017, 14:12pm

Catégories : #Marsaud, #Attentat, #Médias, #Barcelone

Alain Marsaud quitte le plateau de BFMTV: " Si c'est pour me traiter comme cela vous pouvez continuer sans moi "

-------ooOOoo-------

Alain Marsaud, ancien magistrat, aujourd'hui député LR, était à la tête du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris. À ses côtés, vendredi soir sur le plateau, Anthony Bellanger chroniqueur à France Inter et ancien directeur de l'information de Courrier international.

Vers 20h30, le débat autour des attentats prend une autre tournure. Alain Marsaud tient absolument à désigner à nouveau les coupables:

" À aucun moment on a entendu le mot d'islamo-fascisme, d'islam intégriste [...] On n'a pas osé nommer l'ennemi! ",

s'étonne-t-il, quitte à ignorer la question du journaliste en face de lui qui l'interrogeait sur la coopération internationale.

" Que ce soit les journalistes ou les responsables politiques, pas un seul en deux jours n'a parlé d'attentats islamistes ".

Ce à quoi le couple de présentateurs lui réplique qu'ils ont bien expliqué qu'il s'agissait d'un attentat revendiqué par l'État Islamique. Ce qui est donc très clair.

" Mes dires ont l'air de vous gêner Monsieur ",

en rajoute encore Marsaud en s'adressant à l'un des journalistes.

C'est l'occasion pour Anthony Bellanger d'aller à la rescousse de ses confrères en cinglant l'ancien homme politique :

" Vous dites absolument n'importe quoi! [...] D'une part, tout le monde sait que ce sont des attentats islamistes. Et deuxièmement, les journalistes ne sont pas là pour dire ce qu'ils pensent ou ce qu’ils veulent ou ce que vous voudriez. Ils sont tout à fait libres de faire leur travail qui est de dire les choses telles qu'elles sont, au fur et à mesure, selon ce qui est confirmé ou non par les agences de presse. "

Oups ! Face à cette tirade, nous souhaitons ardemment nous lectrices et  lecteurs que les prochaines informations que ces journalistes seront amenées à traiter le seront d'une manière rigoureuse et que le vocabulaire employé et l'information diffusée seront compréhensibles et à la hauteur des attentes des lecteurs. 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !