Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Le budget des J.O. 2024 à Paris “va exploser”, prévient un économiste

Publié par Quercus sur 2 Août 2017, 22:22pm

Catégories : #JO2024, #Paris, #Contribuables, #Budget

Gabegie. “ Ce n'est même pas une prévision, c'est une certitude ”, assure Alexandre Delaigue, professeur d’économie à l’université Lille 1.

-------ooOOoo-------

“ Ce n'est même pas une prévision, c'est une certitude. Tous les J.O., sans exception jusqu'à présent, ont dépassé leur budget prévisionnel, pourtant très élevé, car l'organisation des J.O. est à la fois le type méga-projet le plus cher qu'une collectivité publique puisse entreprendre, et celui qui connaît les dépassements les plus élevés ”,

prévient sur son blog Alexandre Delaigue, professeur d’économie à l’université Lille 1.

“ En moyenne, c'est 156% de dépassement pour les jeux en général, 176% pour les jeux d'été. Pour un budget prévisionnel d'environ 6,6 milliards d'euros pour l'instant, cela nous conduirait pour Paris 2024 aux alentours de 18 milliards d'euros de coût global ”,

précise l’économiste.

Des dépassements qui ont atteint leur apogée avec les J.O. de Pékin-2008, en Chine, dont le budget a culminé à 32 milliards d'euros !

“ Et ne venez pas me dire que cela sera différent pour Paris, "parce que toutes les infrastructures sont déjà construites" : ce taux de dépassement porte sur le coût d'organisation des jeux hors infrastructures. Or celles-ci sont aussi victimes de la tendance aux surcoûts systématiques ”,

ajoute-t-il encore.

-------ooOOoo-------

Pour mémoire : la position de la maire de Paris Anne Hidalgo en novembre 2014 sur les JO 2024 à Paris. (Vidéo ci-dessous)

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a déclaré vendredi 7 novembre que la décision sur la candidature de la ville aux jeux Olympiques 2024, à laquelle le président socialiste François Hollande est favorable, ne serait pas prise avant le mois de janvier, ajoutant ne pas être pour "des décisions hâtives prises sous le coup de l'émotion".

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !