Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Quand l’exécutif nous apprend les nouvelles règles du poker menteur.

Publié par Quercus sur 4 Août 2017, 14:27pm

Catégories : #Macron, #Gouvernement, #APL

Baisse des APL :

le cabinet de Mézard assure que le ministre n’aurait jamais fait d’annonce "sans le consentement" de Macron

-------ooOOoo-------

Une polémique sans fin. Alors que l’annonce par Matignon d’une baisse de 5€ des APL a créé un tollé, le ministère de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, tout comme le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, a dû assumer le service après-vente de cette mesure impopulaire. "Cela ne fait jamais plaisir de baisser des aides", a ainsi expliqué Jacques Mézard, qui a remplacé Richard Ferrand à la Cohésion des territoires.

Mais Emmanuel Macron est venu recadrer – pardon, "donner son avis" - tout ce beau monde. "C’était d’une connerie sans nom", aurait-il pesté le 26 juillet devant les dirigeants de la majorité, sous-entendant qu’il ne validait pas cette décision. Un désaveu prédit par l’ancien ministre LR Thierry Mariani.

Serait-on en présence d’un nouveau couac au sein de l’exécutif ?

Car au cabinet de Jacques Mézard, on assure le contraire. Le 2 août, auprès de L’Express, qui s’interroge pour savoir si

" Emmanuel Macron ne pouvait pas dire non en cas de désaccord ",

le cabinet du ministre de la Cohésion des territoires renvoie pourtant la responsabilité sur l’Élysée.

On n'aurait jamais fait une annonce sans le consentement du président de la République.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !