Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Travail détaché : comment Macron va dynamiter la sécurité sociale

Publié par Quercus sur 28 Août 2017, 21:55pm

Catégories : #Travailleurs détachés, #France, #Macron, #Sécurité sociale

Le travail détaché prononce-t-il l'arrêt de mort de notre coûteuse et inefficiente sécurité sociale? La hâtive proposition française de faire cotiser les travailleurs détachés aux régimes de protection sociale obligatoires des pays où ils sont détachés est une bénédiction pour tous ceux qui attendent cette annonce avec impatience. Et il n'est pas sûr que les pouvoirs publics français l'aient compris. 

La ministre des Affaires Européennes, Nathalie Loiseau, qui est une pure fonctionnaire, n'a probablement pas compris la portée de la proposition qu'elle porte, dans l'ombre du président Macron, sur le travail détaché.

Celle-ci consiste à forcer les dits travailleurs à cotiser au régime de protection sociale obligatoire du pays qui les accueille temporairement. Implicitement, cette proposition suppose donc que les travailleurs en question ne cotisent plus, pendant ce temps, dans le régime obligatoire de leur pays d'origine.

Sauf, évidemment, à ce que la France invente le principe de la double cotisation obligatoire aux régimes de sécurité sociale: après tout, Nathalie Loiseau, qui a dirigé l'ENA, n'en serait pas à une invention baroque près.

Une proposition sur la Sécurité sociale qui paraît séduisante...

En apparence, cette proposition est séduisante et répond à un bon sens économique à courte vue. Puisque les pays à faible coût du travail exportent mieux leurs travailleurs que les pays à coût élevé, yaka rééquilibrer les termes de la concurrence en imposant aux travailleurs détachés le même coût que les travailleurs indigènes.

Certes, l'idée va à rebours de l'idée européenne de libre-échange, puisqu'elle consiste à imposer à tous les pays européens le régime social français dès lors que lesdits Européens travaillent en France, mais pourquoi pas...

... mais qui cache beaucoup de surprises

La première petite particularité, qui est aussi une bombe à retardement, de cette idée tellement simpliste qu'elle en devient populiste, c'est qu'elle va coûter très cher aux comptes sociaux.

En échange de leurs cotisations à la Sécurité sociale française, les travailleurs détachés recevront en effet les prestations pour lesquelles ils cotisent. 

Et hop! voilà le chauffeur routier de X ou Y pays de l'Est   qui, le temps de sa présence en France, réclamera les prestations familiales auxquelles il a droit pour sa tribu d'enfants, et ne manquera pas de les conduire dans nos hôpitaux pour y recevoir tous les soins auxquels ils auront droit.

À n'en pas douter, d'ailleurs, les travailleurs des pays de l'Est  ne tarderont pas à se battre pour être détachés en France compte tenu des nombreuses opportunités qu'elle offrira.

On peut même parier que l'attractivité de la France ira croissante: tous ceux qui, dans leur propre pays, n'ont pas accès aux soins dentaires ou à une hospitalisation digne de ce nom ne tarderont pas à solliciter le détachement qui va bien le temps de recevoir les soins nécessaires. 

....................etc,etc, ................

Source et suite de l'article : lien ci-dessous

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !