Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Des généraux en retraite accusent l'État de vouloir les faire taire

Publié par Quercus sur 19 Septembre 2017, 20:55pm

Catégories : #Armées, #Macron, #Généraux, #Expression

Dans une tribune publiée sur Boulevard Voltaire, onze généraux de 2e section alertent sur le droit de l'expression des militaires menacé par l'exécutif.

Après la démission du chef d’état-major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers et la polémique qui s'en est suivie, les militaires ne sont pas prêts à se taire. Dans une tribune publiée sur Boulevard Voltaire, onze généraux de 2e section fustigent l'exécutif et déclarent que leur liberté d'expression est remise en cause.

Pour eux, le cas du général Pierre de Villiers

“ a mis en évidence le fossé qui s’est progressivement installé entre le politique et le militaire ”

et a surtout 

“révélé et confirmé avec force la menace qui pèse dorénavant sur l’expression des militaires ”.

Pourtant l'ancien chef d’état-major des armées n'était pas le premier à se faire traiter de la sorte par les autorités.

“Une véritable révolution des esprits”

“ L’expression des généraux (..) est devenue aujourd’hui indispensable. Ils savent de quoi ils parlent. Alors, pourquoi les chefs militaires ne pourraient-ils pas s’exprimer sur des sujets liés à la défense, à la sécurité de la nation, aux intérêts de la France dans le monde alors que d’autres moins qualifiés le font ? ”,

se demandent les généraux, notant au passage que le gouvernement

“ semble oublier que l’autorisation préalable à l’expression des militaires a été supprimée il y a plus de dix ans ”.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !