Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Hongrie : la barrière a deux ans

Publié par Quercus sur 18 Septembre 2017, 21:30pm

Catégories : #Hongrie, #Migrants, #Frontière, #Visegrád

Hongrie – Vendredi 15 septembre, la fermeture temporaire de la frontière hongro-serbe par une barrière surveillée avait deux ans.

Suite à la grande vague migratoire de l’été 2015, le gouvernement conservateur de Viktor Orbán avait décidé d’ériger une barrière le long de sa frontière avec la Serbie afin de sécuriser les limites de l’espace Schengen.

Lors de la conférence de presse donnée au point de passage de la frontière de Röszke par le porte-parole du gouvernement, Zoltán Kovács et le conseiller spécial en sécurité du gouvernement, György Bakondi, ont fait le bilan de la situation.

Le porte-parole a rappelé que la Hongrie n’avait attendu aucune aide en 2015 et qu’elle avait agi dans son propre intérêt, celui de ses citoyens et celui de l’Europe, c’est-à-dire faire en sorte que les clandestins ne puissent pas entrer sur le sol hongrois.

Le conseiller spécial en sécurité du gouvernement, le général Bakondi, a ensuite rappelé le point de vue de la Hongrie sur cette barrière temporaire :

“ Si quelqu’un s’oppose à la barrière frontalière dans cette situation, il prend donc nécessairement parti pour que le plus grand nombre possible de clandestins entrent dans l’UE. ”

Le général Bakondi a ensuite rappelé les beaux exemples de coopération internationale.

“ Des forces de police du V4 sont venues nous aider, des officiers de Frontex ont participé à la surveillance et l’armée autrichienne a apporté une aide matérielle ”.

En conclusion de la conférence de presse, le porte-parole du gouvernement a rappelé que

“ les années précédentes ont démontré le lien évident entre immigration illégale et dégradation de la sécurité publique en Europe. La Hongrie sur ce sujet ne fera aucun compromis ”.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !