Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Perturbateurs endocriniens

Publié par Quercus sur 5 Octobre 2017, 21:05pm

Catégories : #Pesticides, #Santé, #UE

Perturbateurs endocriniens : le Parlement européen bloque

la Commission Européenne

------ooOOoo-------

Le Parlement européen (PE), réuni en session plénière à Strasbourg, a mis son veto, mercredi, à une proposition de la Commission européenne selon laquelle certaines substances pesticides auraient été exemptées de la liste des perturbateurs endocriniens. Bruxelles doit alors revoir sa copie dans les meilleurs délais.

L'objection, présentée par l'eurodéputée socialiste suédoise et le parlementaire écologiste néerlandais Bas Eickhout, a été adoptée mercredi dans l'hémicycle strasbourgeois par 389 voix pour, 235 voix contre et 70 abstentions, obtenant ainsi la majorité absolue requise pour bloquer la proposition de la Commission européenne. Une proposition qui, malgré les amendements apportés au fil des mois, était jugée beaucoup trop laxiste par la communauté scientifique et la société civile.

Selon les eurodéputés, la Commission européenne a outrepassé son mandat en proposant d'exempter certaines substances volontairement conçues pour s'attaquer au système endocrinien d'un organisme, comme dans les pesticides, des critères d'identification. Selon un rapport de Programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP) et de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), les perturbateurs endocriniens représentent une "menace mondiale". Capables d'interagir avec le système hormonal des êtres vivants, ils contaminent aussi bien l'environnement que les organismes humains.

Un lien a été établi entre l'exposition aux perturbateurs endocriniens et des pathologies (infertilité, cancer, malformations), et ces substances pourraient également avoir des effets sur la fonction thyroïdienne, les fonctions cérébrales, l'obésité et le métabolisme ainsi que l'insuline et l'homéostasie du glucose, affirme ce rapport onusien.

L'ONG Pesticide Action Network affirme par ailleurs, dans un rapport publié mardi, sur la base de données de surveillance officielles, qu'un tiers des fruits européens (mandarines, oranges, raisins et pêches notamment) contiendraient des pesticides ayant des propriétés de perturbation endocrinienne.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !