Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Draveil ~ News

Draveil ~ News

Politique et Économie Départementale (Essonne) - Nationale et Européenne - En résistance depuis Mai 2012


Quand Éole souffle Macron et Hulot nous enfume

Publié par Quercus sur 5 Octobre 2017, 17:32pm

Catégories : #Écologie, #Énergie, #Éoliennes, #NDA, #DLF

Virginie Angevin -

Macron et Hulot, de Jupiter à Éole, la vraie addition des éoliennes en mer pour les Français

-------ooOOoo-------

Il est difficile de dénoncer un scandale financier paré des bonnes intentions de l’écologie auprès de l’opinion publique à grand renfort de propagande. Car à moins d’être aveugle et ne pas posséder la télévision, personne ne peut ignorer la dégradation galopante de notre milieu naturel, sa pollution et les futures répercussions sur notre mode de vie et bien sûr notre santé.

La nomination en mai dernier de la star télévisuelle de la défense de la planète « Nicolas Hulot » comme ministre de l'Écologie du nouveau gouvernement Macron, avait séduit de nombreux Français. Et pourtant …. Tout ce qui brille n’est pas d’or.

Ainsi cette semaine, le chiffre à retenir est celui de 2,7 milliards d’euros. Il s’agit du surcoût financier qui devra être supporté par les foyers français pour mettre progressivement en activité 650 éoliennes en mer, soit à peine 2.5% de l’électricité produite en France. Et encore, cette première facture ne prend pas en compte les milliards d’euros de raccordement au réseau que ces équipements soumis à la violence des éléments marins vont impliquer.

Ce dérapage inacceptable va alourdir l’augmentation déjà insupportable que la CSPE (contribution au service public de l’électricité) connaît depuis le début des développements de l’énergie éolienne et photovoltaïque en France. Cette taxe, payée par tous les Français, est passée de 2 à 7 milliards d’euros entre 2009 et 2017 ; On sait maintenant qu’elle sera au moins supérieur à 10 milliards d’euros en 2022, ce nouveau surcout va gravement altérer le budget de millions de Français.

Le souhait de notre ministre de l'Écologie de voir naître 8 nouveaux parcs éoliens sur nos côtes est-il uniquement versé de bons sentiments envers notre environnement ?

Alors qu’Engie vient de remporter l’enchère d’une centrale éolienne au large de la Grande-Bretagne à un prix de 68 euros par mégawatt, l’État français, via Ségolène Royal, a promis aux professionnels du « vent » un prix de rachat de 221,7 euros par mégawatt !

Sachant que le prix moyen du marché de l’électricité se situe autour des 55 euros par mégawatt, on peut se demander légitimement pourquoi nos dirigeants ont offert tant de largesse avec l’argent des Français ?

Pourquoi investir dans une filiale qui est incapable de contrôler et de stocker sa production et dont les pics de production intermittents ne correspondent pas aux pics de consommation ?

Pourquoi ne pas investir dans plus de recherche sur les nouveaux panneaux solaires et surtout le stockage de l’énergie pour rendre le plus vite possible le coût des énergies renouvelables accessible aux foyers français ?

Le gouvernement Macron nous révèle encore une fois sa nature, celui des intérêts des grands groupes au détriment de celui des Français.

 

Virginie Angevin

Déléguée à l’espace maritime.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !